Altération de la fonction systolique ventriculaire gauche chez les patients porteurs d’une bicuspidie aortique sténosante lors du remplacement valvulaire aortique : étude monocentrique rétrospective chez 425 patients
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) 59 - Lille - C.H.R.U. - Hôpital Cardiologique - Service de Chirurgie Cardiaque
2) 59 - Lille - C.H.R.U. - Hôpital Cardiologique - Explorations fonctionnelles cardio-vasculaires - Centre des Valvulopathies

Auteur principal :
Soquet Jérôme


Co-auteurs :

Juthier Francis1 / Richardson Marjorie2 / Rousse Natacha1 (n.rousse@sfctcv.org) / Mugnier Agnès1 (a.mugnier@sfctcv.org) / Coisne Augustin2 (augustin.coisne@chru-lille.fr) / Loobuyck Valentin1 (v.loobuyck@sfctcv.org) / Prat Alain1 (a.prat@sfctcv.org) / Vincentelli André1 (a.vincentelli@sfctcv.org) /

Objectifs :

Il a été démontré que la bicuspidie aortique (BA) est associée à un remodelage ventriculaire gauche, indépendamment de toute sténose ou régurgitation. Par ailleurs, nos observations nous ont suggéré que la fonction systolique ventriculaire gauche (VG) serait plus fréquemment altérée chez les patients porteurs de BA que chez les patients avec tricuspidie aortique (TA) avant remplacement valvulaire aortique (RVA) pour rétrécissement aortique (RA) serré.
L’objectif de notre étude était de comparer la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) préopératoire chez les patients ayant bénéficié d’un RVA pour RA serré isolé. Deux groupes ont été comparé : BA vs. TA.

Matériel et méthodes

Entre janvier 2004 et décembre 2009, 425 patients consécutifs ont bénéficié d’un RVA chirurgical conventionnel pour RA serré isolé, avec une bioprothèse ou une prothèse mécanique : BA= 135 patients (31,8%), TA= 290 patients (68,2%). Les critères d’exclusion étaient les suivants : toute coronaropathie et toute valvulopathie significatives associées.

Résultats

La population de patients avec BA était plus jeune que les patients avec TA (61 ans vs. 75 ans, p<0,001). Le gradient moyen était plus élevé dans le groupe BA vs groupe TA (54 mmHg vs 50 mmHg respectivement, p=0,049). Au moment de la chirurgie, la proportion de patients avec altération de la FEVG (<45%) était plus importante dans le groupe BA comparée au groupe TA : 16,3% (22/135) vs 8,9% (26/290) respectivement, p=0,026. La mortalité globale précoce après RVA était de 3,7% (16/425), sans différence significative entre les 2 groupes.

Conclusions

Notre étude montre que les patients porteurs de BA avec RA serré sont à risque d’altération de la fonction systolique VG avant une chirurgie de RVA comparés aux patients avec TA, malgré un âge plus jeune et une tolérance clinique similaire. Des investigations supplémentaires sont nécessaires afin d’affiner les critères d’indication de RVA dans cette population.

Mots-clés :
Adulte (Adult), Cardiomyopathie (Cardiomyopathy), Remplacement valve aortique (Aortic valve, replacement), Rétrécissement aortique (Aortic stenosis), Valve aortique (Aortic valve), Ventricule gauche (Ventricle, left),