Anévrysme coronaire géant de la marginale droite
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) ALGER - EHS Alger Mohamed Abderahmani Bjr Mourad Rais - Service Cardiovasculaire

Auteur principal :
Bourezak Rym


Co-auteurs :

Bourezak Saleh-Eddine1 /

Objectifs :

Les anévrysmes des artères coronaires (AAC) sont rares. L’artère coronaire droite est la plus touchée, dans 40 à 70% des cas. Les AAC sont causés par la maladie de Kawasaki, l’athérosclérose, les traumatismes, les maladies auto-immunes ou la dissection coronaire. L’athérosclérose représente la grande majorité des AAC chez l’adulte. C’est une urgence chirurgicale qui nécessite une stratégie opératoire en fonction de l’artère atteinte et de ses complications.

Matériel et méthodes

Femme de 61 ans, diabétique et hypertendue. Asymptomatique, orientée en urgence vers notre service pour prise en charge d’un kyste péricardique géant comprimant le cœur, fortuitement découvert. L’échocardiographie a révélé un grand sac de 10×9,5×9,4 cm à contraste hétérogène, comprimant le cœur droit. La tomodensitométrie a révélé un anévrysme géant de la branche marginale de la coronaire droite. La patiente a été immédiatement opérée sous CEC fémorofémorale. Le cœur était écrasé par l’anévrysme et refoulé à gauche.

Résultats

Les suites opératoires étaient simples. Le contrôle échocardiographique était sans anomalie et l’électrocardiogramme montrait un rythme sinusal régulier. La durée d’hospitalisation était de 9 jours.

Conclusions

Les anévrysmes géants des artères coronaires sont rares et se présentent comme une masse médiastinale comprimant les structures cardiaques. Chez l’adulte, le AAC est principalement d’origine athérosclérotique. Généralement asymptomatique, il peut entraîner des complications telles qu’une rupture ou des symptômes ischémiques myocardiques. La prise en charge chirurgicale doit être soigneusement planifiée et nécessite des techniques chirurgicales appropriées.

Mots-clés :
Anévrysme, autres (Aneurysm, other), Coronaires (Coronaires), Cardipopathie (), Chirurgie cardiaque (),