Assistance circulatoire temporaire avec Impella 5.0® dans le choc cardiogénique postcardiotomie
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) 75 - Paris - A.P.H.P.- Groupe Pitié Salpêtrière - Institut de Cardiologie - Chirurgie CTCV
2) 75 - Paris - A.P.H.P.- Groupe Pitié Salpêtrière - Institut de Cardiologie - Departement Anesthésie Réanimation

Auteur principal :
Lebreton Guillaume


Co-auteurs :

David Charles-Henri1 / Quessard Astrid2 / Mastroianni Ciro1 (c.mastroianni@sfctcv.org) / Bouglé Adrien2 (drien.bougle@gmail.com) / Amour Julien2 (julien.amour@aphp.fr) / Leprince Pascal1 (p.leprince@sfctcv.org) /

Objectifs :

Le choc cardiogénique postcardiotomie est associé à des taux de mortalité élevés, de 50% à 80%. Bien que l’ECMO (extracorporeal membrane oxygenation) veino-artérielle ait été utilisée comme support circulatoire dans cette indication, elle est associée à un taux élevé de complications et à une survie, ainsi qu’une qualité de vie, médiocres. Les Impella 5.0® et ImpellaLD® sont des dispositifs d’assistance ventriculaire gauche (VG) peu invasifs qui offrent un soutien hémodynamique efficace, entraînant une décharge VG et une perfusion systémique.

Matériel et méthodes

Nous avons analysé rétrospectivement tous les patients consécutifs assistés par Impella 5.0® et Impella LD® entre décembre 2010 et juin 2015 pour choc cardiogénique postcardiotomie dans notre établissement. Les résultats de survie et les complications à l’hôpital ont été évalués.

Résultats

Vingt-neuf patients consécutifs (63 ± 14 ans, 17% de femmes) atteints de choc cardiogénique postcardiotomie ont été pris en charge avec les dispositifs Impella 5.0® et Impella LD®. Au départ, 69% avaient une insuffisance cardiaque chronique, 66% une cardiomyopathie dilatée et 57% une maladie valvulaire. L’Euroscore 2 moyen était de 22 ± 17 et la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG) moyenne de 28 ± 11%. La plupart des patients ont subi une chirurgie valvulaire isolée (45%) ou un pontage coronarien isolé (38%). La durée moyenne d’assistance par Impella® était de 9 jours. Le sevrage de l’Impella® a été possible dans 72,4% des cas et la survie hospitalière était de 58,6%. La récupération de la fonction cardiaque native a été observée chez 100% des patients sortis. La survie à 30 jours était de 58,6% et à 1 an de 51,7%.

Conclusions

L’assistance circulatoire temporaire par Impella 5.0® et Impella LD® dans le choc cardiogénique postcardiotomie donne des résultats favorables en termes de survie avec des taux élevés de récupération myocardique.

Mots-clés :
Assistance circulatoire temporaire (Circulatory assistance, temporary), Choc cardiogénique (Cardiogenic shock), Chirurgie, complications, (Surgery, complications),