ECMO veinoveineuse utilisant la canule Avalon® dans le SDRA de l’adulte : résultats chez 41 patients
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) 75 - Paris - A.P.H.P.- Hôpital Bichat - Service de Chirurgie Cardio-Vasculaire
2) 75 - Paris - A.P.H.P.- Hôpital Bichat - Département d'Anesthésie

Auteur principal :
Gara Ali Bessem


Co-auteurs :

Lajmi mokhles1 / Braham Wael1 / pisani angelo1 () / brega carlotta3 () / Ghodbane Walid3 (w.ghodbane@sfctcv.org) / Alkhoder Soleiman3 (s.alkhoder@sfctcv.org) / Bensari Feryel Nawel3 (bens_fn@hotmail.com) / Raffoul Richard3 (r.raffoul@sfctcv.org) / cimadevilla claire3 () / provenchere sophie3 () / bouadma lila3 () / Nataf Patrick3 (p.nataf@sfctcv.org)

Objectifs :

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est grevé d’une lourde morbi-mortalité. L’assistance respiratoire temporaire type ECMO (extracorporeal membrane oxygenation) veino-veineuse pourrait améliorer le pronostic de cette pathologie. La canule Avalon® est une alternative à la mise en place de deux canules, fémorofémorale et fémorojugulaire, par l’insertion d’une seule canule à double lumière par voie jugulaire interne droite, assurant la fonction d’aspiration et de réinjection.

Matériel et méthodes

Entre janvier 2013 et août 2016, 41 patients en SDRA, avec impossibilité d’assurer une bonne hématose par le respirateur et par les manœuvres de décubitus ventral, ont été assistés par une ECMO veinoveineuse via la canule Avalon®.

Résultats

La moyenne d’âge est de 52 ans. Au moment de la pose, le rapport PaO2/FiO2 moyen est de 63. Treize patients (31,7%) étaient en choc septique. Chez 2 patients (4 %), la pose de l’ECMO s’est compliquée d’une plaie du ventricule droit (VD).
La durée moyenne de l’assistance respiratoire était de 9,5 jours (± 1,7) et le séjour moyen en réanimation était de 26,4 jours (± 3,6). La mortalité hospitalière est de 65,9%.
Les facteurs prédictifs de mortalité retenus par l’étude analytique étaient : la durée de l’ECMO >9 jours (p=0,039, OR 7,6 [0,9-67,6]) ; la capnie (PCo2) >55mmhg (p=0,045, OR 7,7 [0,9-67,6]) ; les lactates >2mmol/l (p=0,019, OR 5,9 [1,4-24,7]) ; le dosage LDH >480mmol/l (p=0,033, 8,9 [1-78,6]).

Conclusions

Le SDRA reste grevé d’une importante morbi-mortalité malgré le recours à l’assistance veino-veineuse. La technique de pose de la canule AVALON® par ponction unique jugulaire interne droite constitue une alternative aux sites de canulations habituelles, fémorale ou jugulaire. La pose et la gestion semblent plus complexes que la double ponction.

Mots-clés :
Assistance circulatoire temporaire (Circulatory assistance, temporary), Assistance circulatoire, matériels (Circulatory assist devices), Syndrôme de détresse respiratoire aigue (Acute respiratory distress syndrom),