Résultats clinico-échographiques des valves aortiques Shelhigh™ à long terme
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) 35 - Rennes - C.H.U. - Hôpital Pontchaillou - Service de Chirurgie Thoracique Cardiaque et Vasculaire

Auteur principal :
Le Bars Florent


Co-auteurs :

Aymami Marie1 / Belhaj Réda1 / Tomasi Jacques1 (j.tomasi@sfctcv.org) / Leguerrier Alain1 (a.leguerrier@sfctcv.org) / Anselmi Amedeo1 (amedeo.anselmi@alice.it) / Verhoye Jean-Philippe1 (j-p.verhoye@sfctcv.org) /

Objectifs :

La performance hémodynamique est une des caractéristiques fondamentales des bioprothèses. Dans cette perspective, les valves stentless ont été développées à la fin des années 80. Notre objectif était d’analyser les résultats et les propriétés hémodynamiques des valves aortiques Shelhigh Superstenless™ (Shelhigh, INC., Union, États-Unis) à long terme.

Matériel et méthodes

Entre 2002 et 2007, 44 prothèses Shelhigh ont été implantées en position aortique (40 valves et 4 tubes valvés). Les données hospitalières ont été collectées de manière prospective. Nous avons effectué un suivi clinique et échocardiographique (moyenne 9,2 ans ± 4,3). Une définition standardisée des événements liés aux valves a été adoptée.

Résultats

L’âge moyen à la chirurgie était de 71,7 ± 11,1 ans. A la sortie, les gradients maximum et moyen étaient de 36,1 ± 11,3 et 21,0 ± 6,8 mmHg. La surface d’éjection valvulaire était de 1,34 ± 0,25 cm2 et la proportion de cette même surface indexée à la surface corporelle était >0,85 cm2/m2, 0,65-0,85 cm2/m2 et <0,65 cm2/m2 chez 30,8%, 46,2% et 23,1% des patients. À la fin du suivi, les gradients sont restés globalement stables (33,6 ± 12 et 20,4 ± 10,5 mmHg), de même pour les surfaces et leurs sous-groupes (1,31 ± 0, 47 cm2 et 23,1%, 42,3% et 34,6%). Au cours du suivi, 29 patients sont décédés (65,9%) dont 2 liés à la valve. Huit détériorations structurales de valves (SVD) (19%) ont été rapportées : 1 resténose, 6 régurgitations et 1 mixte. Deux dysfonctionnements valvulaires (NSVD) (5%) (fuites périprothétiques). Deux endocardites infectieuses et deux thromboses valvulaires (5% chacune) ont également été déplorées. Trois patients (7%) ont été réopérés (1 endocardite et 2 SVD).

Conclusions

La performance hémodynamique immédiate des bioprothèses aortiques Shelhigh™ est moins optimale qu’espérée. Cependant, elle tend à rester stable au cours du temps. Une surveillance continue est nécessaire pour déceler l’apparition de SVD.

Mots-clés :
Remplacement valve aortique (Aortic valve, replacement), Valves cardiaques (Heart valve, stentless), Hémodynamique (Hemodynamics), Base de données (Database),