Syndromes aortiques aigus de type A : évaluation des délais de prise en charge dans un réseau de médecine d’urgence
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) 38 - Grenoble - C.H.U. - Hôpital de Grenoble - Service de Chirurgie Cardiaque
2) 74 - Pringy-Metz-Tessy - C. H. de la Région d'Annecy - Service de Chirurgie Cardiaque
3) 38 - Grenoble - C.H.U. - Hôpital de Grenoble - Département d'Anesthésie
4) 74 - Pringy-Metz-Tessy - C. H. de la Région d'Annecy - Département d'Anesthésie

Auteur principal :
Bruna Franklin


Co-auteurs :

Bennani Fahd1 / Lecherbonnier Axelle3 / Debaty Guillaume3 (gdebaty@chu-grenoble.fr) / Rocher Thomas4 (thomas.rocher3@gmail.com) / Chavanis Nicolas2 (n.chavanis@sfctcv.org) / Lofti Mohammed2 (mohamed-eddine@hotmail.fr) / Jaabari Imad1 (proximad1@hotmail.com) / Durand Michel3 (mdurand@chu-grenoble.fr) / Vanzetto Gérald3 (gvanzetto@chu-grenoble.fr) / Belle Loïc4 (loic.belle@wanadoo.fr) / Tran Anh1 () / Chavanon Olivier1 (o.chavanon@sfctcv.org)

Objectifs :

Évaluer le délai diagnostique (entre le premier contact médical hospitalier et le diagnostic) et le délai chirurgical (entre le diagnostic et l’incision) des syndromes aortiques aigus de type A (SAAA) au sein du RENAU (Réseau nord-alpin des urgences, structurant l’organisation des soins de médecine d’urgence dans l’arc nord-alpin français : Savoie, Haute-Savoie, Sud-Isère).

Matériel et méthodes

Étude rétrospective multicentrique menée entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2016 sur les SAAA opérés dans les centres de chirurgie cardiaque du RENAU (Annecy, Grenoble). Ont été exclus les lésions post-traumatiques, iatrogènes ou chroniques, les découvertes fortuites et les décès avant chirurgie.

Résultats

Cent quatre-vingt-dix-sept patients ont été inclus d’un âge médian [IQR] de 65 ans [58;73]. La prise en charge initiale était réalisée par le SMUR pour 102 patients (52%) ; 52 patients (26%) se sont présentés spontanément aux urgences. Le délai diagnostique médian était de 88 min [46;241] et le délai chirurgical médian de 193 min [146;249]. Les patients étaient initialement admis dans un centre sans chirurgie cardiaque dans 65% des cas. En cas de prise en charge initiale dans un centre chirurgical, les délais diagnostiques et chirurgicaux étaient plus courts que lors d’une prise en charge initiale dans un centre non chirurgical, respectivement 64 min [25;172] vs 99 min [60;263] et 122 min [75;194] vs 214 min [176;259]. Tous centres confondus, le délai entre le début de la douleur et l’incision était de 450 min [330;766]. Le scanner était l’examen diagnostique dans 81% des cas et la mortalité hospitalière postopératoire était de 16%.

Conclusions

En se référant aux données de l’IRAD (International registry of acute aortic dissection) rapportant un délai diagnostique et chirurgical médian de 258 min chacun, nos résultats montrent que l’organisation du RENAU pourrait être associée à une réduction des délais diagnostiques et chirurgicaux des patients présentant un SAAA.

Mots-clés :
Dissection aortique (Aortic dissection), Chirurgie cardiaque (), Diagnostic (Diagnosis), Scanner (Computed tomography), Registre (Database), Réseau (Network),