TAVI par voie carotidienne : plus qu’une alternative aux voies fémorales
Communication orale
Etablissements rattachés à ce résumé :
1) 35 - Rennes - C.H.U. - Hôpital Pontchaillou - Service de Chirurgie Thoracique Cardiaque et Vasculaire

Auteur principal :
Belhaj Réda


Co-auteurs :

Tomasi Jacques1 / Anselmi Amedeo1 / Di Perna Dario1 (0dariodiperna0@gmail.com) / Auffret Vincent2 (vincent.auffret@chu-rennes.fr) / BOULMIER dominique2 (dominique.boulmier@chu-rennes.fr) / LE BRETON Hervé2 (herve.lebreton@chu-rennes.fr) / Verhoye Jean-Philippe1 (j-p.verhoye@sfctcv.org) /

Objectifs :

Rapporter une expérience monocentrique des résultats à court terme (cliniques, neurologiques et hémodynamiques) du TAVI par voie carotidienne.

Matériel et méthodes

Entre avril 2017 et Juin 2018, 50 patients ont été pris en charge par TAVI transcarotidien pour rétrécissement aortique serré symptomatique. Toutes les procédures ont été réalisées par une Heart Team en salle hybride. Tous les patients présentaient des contre-indications absolues (tortuosités et calcifications) ou relatives (obésité morbide) à une voie fémorale.
L’artère carotide commune étaient abordée par une incision de 3-4 cm à l’aplomb du sterno-celido-mastoïdien. Le monitoring cérébral était réalisé sous spectroscopie infrarouge (NIRS).

Résultats

64% des procédures ont été réalisées sous anesthésie locorégionale et sédation. La mortalité opératoire était de 0%, et 1 patiente (2%) a présenté un AVC. Les complications vasculaires liées à l’abord carotidien était mineures dans 4% des cas et n’ont pas nécessité de geste complémentaire. La durée d’hospitalisation moyenne était de 4,6 ± 3,2 jours. Le succès procédural était atteint dans 92% des procédures, la sécurité clinique dans 96% et le succès clinique dans 92%. Un patient (2%) a présenté une insuffisance aortique modérée (2/4) et 5 patients (10%) ont nécessité une implantation de pacemaker.

Conclusions

Le TAVI par voie carotidienne est une thérapeutique reproductibe et associée à un faible taux d’événements neurologiques, de complications vasculaires et hémorragiques. Le recours à l’anesthésie locorégionale peut se faire de manière routinière. La bonne gestion de l’artère carotide commune est fondamentale.

Mots-clés :
Valves cardiaques (Heart valves), Rétrécissement aortique (Aortic stenosis), Remplacement valve aortique (Aortic valve, replacement), Artères carotides (Carotid arteries),